Remas-AVRSE-UPV

Le Centre de Coordination d’Urgence de la Generalitat et le Groupe de Recherche sur les Technologies de l’Information et de la Communication contre le Changement Climatique (ICTvsCC) de l’Universitat Politècnica de València (UPV) se sont réunis le 3 février 2020 pour présenter les résultats obtenus dans le cadre de la Convention « Recherche sur l’extinction des feux de forêt ». Parmi les problèmes soulevés par le projet figure la mise en place d’un nouveau modèle prédictif qui met à jour et définit les niveaux de risque d’incendie de forêt grâce à de nouvelles technologies de télédétection par satellite.

De cette manière, la possibilité de travailler avec deux indices de risque d’incendie potentiels est envisagée, l’une de nature sociale ou d’information publique du citoyen, et l’autre stratégique de nature interne et opérationnelle qui pourraient être utilisées à partir de la salle d’urgence du Centre de coordination ou de la propre direction d’extinction sur le terrain. Ce dernier indice permettrait au directeur de l’extinction de disposer d’informations sur des données quantitatives pour être aidé dans la prise de décision face au feu de forêt.

D’autre part, lors de la conférence, le projet REMAS a été présenté à l’Agence afin de faire connaître les progrès réalisés dans ce domaine, qui traite des incendies du point de vue de leur impact sur le changement climatique dû à la libération soudaine de gaz à effet de serre dans le atmosphère.

Parmi les participants figuraient de nombreux techniciens des deux institutions (Agence et UPV) et des discussions intéressantes ont eu lieu sur les sujets abordés.